La recherche à l'Institut Lady DavisNovembre 2017

Bourses des Instituts de recherche en santé du Canada

Voici les subventions qui ont été octroyées pas les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) aux chercheurs de l’Institut Lady Davis:

Le Dr Stéphane Richard a reçu une subvention de la fondation des Instituts de recherche en santé du Canada  d’une valeur de 3,5 $ millions sur sept ans pour son projet intitulé : « Molecular and Genetic Analysis of Arginine Methylation and RNA Binding proteins in Health and Disease ».

Dr Jonathan Afilalo – 1,1 $ million pour une étude clinique sur quatre ans : « Protein and Exercise to Reverse Frailty in Older Men and women undergoing Transcatheter Aortic Valve Replacement: The PERFORM-TAVR Trial. »

Dr Mark Basik – 952 000 $ sur cinq ans pour le projet : « Innovative pre-clinical models to overcome drug resistance in triple negative breast cancer. »

Dre Andréa LeBlanc – 925 000 $ sur cinq ans pour le projet : « Validation of the Nlrp1-Casp1-Casp6 pathway as an early therapeutic target of age-dependent cognitive impairment and Alzheimer Disease. »

Dr Alexandre Orthwein – 850 000 $ sur cinq ans pour le projet : « Regulation of DNA double-strand break repair pathways in multiple myeloma. »

Dr Volker Blank – 800 000 $ sur cinq ans pour le projet : « Regulation and function of NFE2L3: linking transcription factor activity to tumorigenesis. »

Dr Kristian Filion – 175 000 $ sur deux ans pour le projet : « Tramadol and the Risk of Adverse Cardiovascular Events: A Population-based Study. »

Dr Antonis Koromilas – 100 000 $ sur un an pour le projet : « Mechanisms and therapeutic implications of PKR and eIF2 phosphorylation in HER2 breast tumour suppression. »

Dr Michael Pollak – 100 000 $ sur un an pour le projet : « Direct targeting of translation machinery in cancer treatment. »

Dr Brett Thombs – 75 000 $ sur un an pour le projet : « Improving Depression Screening in Geriatric Patients by Reducing Bias and Generating Individualized Accuracy Estimates: An Individual Patient Data Meta-Analysis of the Geriatric Depression Scale (GDS). »

Previous article

Des pas de géant vers une meilleure compréhension de la santé des aînés

Next article

Dr Pierre Pluye nommé lauréat du Prix du chercheur de l’année en médecine familial

No Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *