Articles vedettesNovembre 2017

Distribuer des coquelicots et des sourires pour le jour du Souvenir

Dès l’approche du jour du Souvenir, les patients, les visiteurs et les membres du personnel de l’HGJ peuvent être certains que Sandy Bernstein sera fidèle au poste, et qu’elle vendra des coquelicots dans le hall principal.

Depuis au moins dix ans, Madame Bernstein, qui est âgée de 91 ans, distribue des sourires avec ses coquelicots à l’HGJ, particulièrement quand les parents envoient leur jeune enfant déposer pièce de monnaie dans la boîte pour choisir une épinglette de coquelicot, et parfois apprendre un peu d’histoire du Canada.

Vendre des coquelicots est une tradition que Madame Bernstein et son défunt mari, Joe, ont instaurée il y a des dizaines d’années, quand ils ont déposé une boîte d’épinglettes de coquelicots sur le comptoir de leur magasin de fournitures de tabac et de cadeaux.

Madame Bernstein, une bénévole auprès de l’HGJ et de la Légion royale canadienne, dit que vendre des coquelicots chaque année est également une manière d’honorer son mari, un vétéran de l’armée britannique qui a été fait prisonnier pendant la Seconde Guerre mondiale, et son père qui a combattu pour le Canada au cours de la Première Guerre mondiale.

«  Mes parents m’ont appris qu’il fallait faire de bonnes actions », ajoute-t-elle en souriant.

Previous article

Nominations

Next article

Le chef d’un Service de l’HGJ contribue à faire de Montréal la ville hôte du Congrès de médecine périnatale

No Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *