Août 2018La recherche à l'Institut Lady Davis

Donner un sens à une vie altérée par un cancer avancé

Devoir envisager notre mortalité tout en donnant un sens à notre vie constitue un double défi auquel nous sommes pratiquement tous confrontés éventuellement. Toutefois, un diagnostic de cancer signifie souvent que ce défi doit être relevé inopinément et avant que nous nous y attendions.

Les chercheurs de l’HGJ tentent maintenant de déterminer quand fournir un meilleur appui psychologique aux personnes atteintes d’un cancer avancé qui ont besoin d’aide pour donner un sens à leur vie, et de quelle manière un tel appui devrait être offert.

Leur objectif est de mettre au point un mode d’intervention lié à cette quête de sens, et d’en vérifier l’incidence sur la capacité des patients de s’adapter et d’affronter les difficultés à la fin de leur vie.

« En général, les soins de santé sont concentrés sur les besoins physiques entraînés par la maladie, mais nous devons également tenir compte des dimensions émotives, sociales et spirituelles », explique la Dre Melissa Henry, l’une des psychologues du Programme d’oncologie psychosocial Louise Granofsky au Centre du cancer Segal Cancer.

« Quand les patients doivent faire face à de nouvelles restrictions physiques, ils deviennent préoccupés par des questions existentielles et s’interrogent sur le sens de leur vie — leur héritage, leurs regrets et leurs relations avec les autres. Nous entendons déterminer ce qui peut aider les patients à s’adapter aux changements entraînés par un diagnostic de cancer avancé. »

La Dre Henry, en collaboration avec la Dre Robin Cohen, chercheuse principale à l’Institut Lady Davis, recrute des patients en vue d’un essai clinique pour une intervention portant sur ce qui est connu comme donnant un sens à la vie, soit découvrir le sens de la vie lorsque nous devons faire face à un pronostic difficile.

Les chercheurs espèrent éventuellement être en mesure de donner aux patients les compétences nécessaires pour tirer parti du moment présent, tout en acceptant l’idée que leur avenir pourrait être altéré.

Pendant l’essai clinique, l’intervention auprès de certains participants sera effectuée par un psychothérapeute professionnel ou un travailleur social, tandis que l’intervention des participants du groupe de contrôle sera réalisée par une personne qui les écoutera en faisant preuve d’empathie.

Pour participer à l’essai clinique

La Dre Melissa Henry recrute 471 patients atteints de cancer, de l’HGJ et du CUSM, pour un essai clinique aléatoire contrôlé portant sur le sens de la vie. Pour être admissibles, les participants doivent répondre aux critères suivants :

  • être âgés de 18 ans ou plus;
  • avoir reçu un diagnostic de cancer de stade 3 ou 4 au cours des deux mois précédents;
  • être en mesure de s’occuper de leurs besoins personnels avec de l’aide occasionnelle.

Certains participants recevront les soins habituels (le groupe de contrôle) et rencontreront une personne qui les écoutera en faisant preuve d’empathie. D’autres recevront une intervention effectuée par un psychothérapeute professionnel ou un travailleur social (les détails de l’intervention ne seront pas divulgués, pour le moment, afin d’assurer l’impartialité).

Pour participer à l’essai clinique ou pour recommander un patient, veuillez communiquer avec Maggie Costa par courriel à margarida.costa@mail.mcgill.ca ou au 514-340-8222, poste 26756. Vous pouvez joindre la Dre Henry au 514-340-8222, poste 22252.

« Dans la vie, il peut être difficile de trouver une personne objective qui fait preuve d’empathie en nous écoutant, parce que les proches du patient deviennent eux-mêmes trop émotifs et ne savent pas toujours comment réagir. C’est la raison pour laquelle nous pensons que l’essai clinique sera également bénéfique pour les patients qui rencontreront une personne qui les écoutera avec empathie. »

Previous article

Les employés du CIUSSS réchauffent les bébés prématurés, une maille à la fois

Next article

Les simulations de cas d'urgence confèrent des avantages concrets lors de situations réelles

No Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *