La recherche à l'Institut Lady DavisNovembre 2017

Étudier Gas6 comme cible dans le traitement de la TEV

Par l’entremise de leur Centre d’excellence en thrombose et anticoagulation, l’Hôpital général juif et l’Institut Lady Davis dirigent les recherches visant à découvrir des traitements améliorés et novateurs pour les patients atteints de thromboembolie veineuse (TEV). Les anticoagulants constituent la norme de soins de la TEV, mais le fait qu’ils peuvent provoquer une grave hémorragie en font un remède imparfait.

Le Dr Mark Blostein et la Dre Catherine Lemarie s’intéressent au rôle potentiel de la manipulation de la protéine Gas6 pour mieux contrôler les caillots de sang. Dans leur récente étude, publiée dans Arteriosclerosis, Thrombosis, and Vascular Biology, ils démontrent que la Gas6 est nécessaire pour le recrutement des globules blancs inflammatoires dans le caillot. Ils établissent que la réduction de la protéine Gas6 entrave ce processus.

« Notre laboratoire cherche à fouiller dans les composantes cellulaires de la TEV pour découvrir des traitements de rechange qui permettront de réduire au minimum les complications de la TEV et l’utilisation des anticoagulants », explique le Dr Blostein.

« Notre hypothèse est que la mise au point d’un inhibiteur de Gas6 entravera l’accumulation de globules blancs qui contribuent aux dommages causés par la TEV, y compris le syndrome post‐thrombotique, la maladie pulmonaire chronique et le décès par embolie pulmonaire. Il a été démontré, chez des modèles animaux, que cibler la protéine Gas6 n’entraînait pas de saignements, une caractéristique prometteuse pour un traitement adjuvant aux anticoagulants qui peut avoir un impact positif sur les complications à long terme de la TEV. »

L’article conclut que « Décrypter le rôle de Gas6 et la fonction précise des monocytes inflammatoires dans l’apparition de la thrombose veineuse pourrait être un outil puissant pour l’identification de nouvelles cibles pour les futurs traitements antithrombotiques. »

Un éditorial accompagnant cet article cite plusieurs publications antérieures du docteur Blostein comme étant des « points tournants » dans les découvertes associées à la fonction de signalisation de Gas6 dans la thrombose.

Previous article

Des nouvelles cibles dans le traitement de l’ostéoporose

Next article

Le public est encouragé à s’exprimer au sujet de la qualité des soins au sein du CIUSSS

No Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *