Posts en français

Un regard vers l’avenir des soins de santé

Au cours des dernières quelques années, j’ai dit à toute personne qui voulait l’entendre que nous en sommes à un point d’inflexion stratégique, concept développé par Andy Grove, ancien chef de la direction de la société Intel. Il s’agit d’un moment dans la vie d’une organisation quand son fonctionnement est sur le point de changer dramatiquement. Ce moment dans le temps arrive de façon si sournoise qu’il se peut que nous ayons du mal à mettre le doigt sur le changement, sentant tout de même qu’un changement a eu lieu. Certains ont même comparé cette période à une marche dans la « vallée de la mort ».

En effet, la réalité fiscale à laquelle nous sommes confrontés est difficile, c’est le moins que nous puissions dire. Mais nous devrions envisager ce défi comme une merveilleuse occasion d’imaginer à nouveau ce que nous voulons que soit notre institution et comment nous souhaitons fournir des soins à nos patients. Cela fait longtemps que nous avons passé le point de pouvoir tout faire – nous ne pouvons certainement pas tout faire aux normes les plus élevées.

Ainsi, je crois que nous devrions profiter de ce moment pour commencer une période de profonde réflexion afin de se préparer à la nouvelle étape dans l’histoire de l’HGJ qui se poursuit toujours.

C’est dans cet esprit que j’ai demandé que l’hôpital initie Marchez dans les souliers du DG. Mon espoir est que ce nouveau programme vous fournira une opportunité d’apprendre de près au sujet des défis que nous confrontons, tout en me permettant d’apprendre de votre part comment nous pourrions affronter certains de ces enjeux de façon nouvelle et créative.

Il est important de toujours considérer les problèmes sous des angles nouveaux et d’y poser un regard différent. C’est ce genre de pensée qui a récemment mené plusieurs gestionnaires en soins infirmiers du Service de chirurgie, ainsi que moi-même, à visiter quatre centres médicaux en Israël. Le but était d’apprendre de nos collègues comment ils affrontent des problèmes cliniques et financiers semblables à ceux que nous rencontrons à l’HGJ. C’était également une opportunité de leur exprimer notre solidarité et notre appui alors qu’ils vivent présentement des moments les plus difficiles.

Nous sommes maintenant bien engagés dans un exercice qui nous ramènera à un budget équilibré. Je n’ai aucun doute que nous serons une organisation meilleure et plus forte une fois ceci accompli.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Previous post

99 pourcent de transpiration

Next post

Des réflexions à la veille
de Roch Hachana,
le nouvel an juif

1 Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *