Posts en français

La raison pour laquelle je suis vraiment ravi de n’avoir « rien » accompli

Habituellement, quand une chose est évaluée sur une échelle de zéro à 10, le chiffre le plus élevé reflète le niveau de satisfaction le plus élevé.

Cependant, la semaine dernière, notre CIUSSS a réalisé quelque chose de tellement exceptionnel que nous avons obtenu une note de zéro, et j’en suis absolument ravi!

En effet, le 15 mai nous avons lancé un projet pilote d’une semaine intitulé « Zéro patient au Service d’urgence pendant plus de 24 heures », qui était l’aboutissement de près d’une année de planification. La mission dont nous devions nous acquitter était de nous assurer qu’aucun patient n’était soigné au Service de l’urgence de l’HGJ pendant plus de 24 heures. Les patients étaient soit admis à l’Hôpital ou examinés et renvoyés à leur domicile.

Les efforts déployés en coulisse, de la planification (y compris des réunions bimensuelles) aux mesures implantées au début de la semaine dernière, ont été tout simplement gigantesques. Notre groupe, qui comprenait des membres des équipes SAPA, de réadaptation, de santé mentale, des soins infirmiers, des services professionnels ainsi que des chefs de Services médicaux et du personnel multidisciplinaire, a collaboré étroitement pour élaborer un plan qui non seulement nous permettrait de réaliser notre objectif pour les patients du Services de l’urgence, mais qui susciterait aussi un effet d’entraînement positif dans l’ensemble de notre réseau de soins santé.

Je reconnais volontiers que nous avons dû surmonter des obstacles considérables, et que certaines personnes autour de la table ont parfois douté de ma compréhension de la « réalité ». Mais depuis deux semaines, même les plus sceptiques sont forcés de reconnaître que le projet est une réussite. La situation n’est pas encore parfaite, mais il s’agit d’une réelle amélioration!

Maintenant, notre objectif consiste à déterminer ce que nous devons faire pour que cette situation se reproduise régulièrement, plutôt que pendant seulement quelques semaines. Notre équipe de professionnels chevronnés s’attaque déjà à la tâche de relever ce défi, et je suis certain que très prochainement, zéro sera notre nouvelle normalité!

Lawrence

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Previous post

Faire ce qui doit être fait

Next post

Quand les employés « saisissent » les besoins des usagers

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *