Posts en français

R-E-S-P-E-C-T

R-E-S-P-E-C-T : un mot qu’Aretha Franklin a célébré en 1967, dans la chanson à succès portant ce titre. Les paroles incitent l’auditoire à « découvrir ce que cela (le respect) signifie pour moi ».

Une requête qui incite à réfléchir.

Bien avant la création de notre réseau de soins de santé je préconisais déjà l’adoption d’une démarche de soins centrés sur les usagers, afin de leur procurer la meilleure expérience possible. Cela exige un effort supplémentaire, qu’il s’agisse d’accueillir les patients à la porte et de les accompagner à leur destination, ou d’organiser une fête célébrant l’anniversaire de mariage des couples hébergés dans un centre de soins de longue.

Certes, ces activités entraînent plus de travail mais pour en faire un moment spécial il faut aller au-delà de la simple exécution routinière. Ceux qui travaillent en coulisse doivent non seulement avoir le cœur à l’ouvrage, mais ils doivent aussi respecter ceux qu’ils aident. Essentiellement, le respect est la manière dont nous nous traitons les uns les autres.

Dernièrement, le Comité du respect de notre réseau a produit une vidéo dans laquelle notre personnel et nos usagers expriment ce que le respect signifie pour eux. Dans l’ensemble, toutes ces personnes ont utilisé les mêmes mots, indépendamment de leur situation dans le réseau de soins de santé. Il peut tout simplement s’agir de regarder quelqu’un dans les yeux quand nous lui parlons, et de ne pas oublier que si nous voulons être traités avec respect, nous devons faire preuve de la même courtoisie envers les autres. Cette règle s’applique que nous soyons un membre du personnel, un visiteur ou un usager.

Enfin, pour répondre à madame Franklin, pour moi le respect signifie avoir les ressources nécessaires, à titre de professionnel de la santé, pour ne pas oublier que l’usager qui a besoin de soins ou de services sociaux est l’être cher, la mère, le frère, la petite-fille, le gendre ou l’ami d’une autre personne.

Je suis certain que nous pouvons tous convenir qu’ils méritent notre plus profond respect.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Previous post

Les cônes de signalisation

Next post

J’attends le prochain miracle – avec circonspection

1 Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *