Posts en français

La logique mathématique du vaccin contre la grippe

Dans la vie, plusieurs choses peuvent s’expliquer de manière mathématique, simplement (1+1 = 2) ou d’une manière plus complexe (x + y = z).

Mais, quand il s’agit du grand débat de se faire vacciner, ou non, contre la grippe, l’équation ne saurait être plus simple. Voici la mienne :

1 président-directeur général d’un réseau de soins de santé
+
1 mère âgée
=
Une obligation morale de protéger ma mère de tout microbe que je pourrais lui transmettre.

Vous n’êtes pas certain de savoir comment calculer votre propre équation pour décider si vous devez, ou non, vous faire vacciner contre la grippe? Jetez un coup d’œil sur les chiffres suivants, et voyez ce que vous en pensez :

L’an dernier, 12 000 personnes au Canada a été hospitalisées après avoir contracté la grippe

3 500 qui en sont décédés
=
Protégez-vous et protégez votre entourage

Le vaccin est gratuit pour plusieurs, et il est offert dans les CLSC et les pharmacies; par conséquent, vous n’avez aucune raison de ne pas vous faire vacciner.

À tous les détracteurs qui clament que « le vaccin de l’an dernier n’était pas très efficace », je peux seulement répondre : est-ce qu’augmenter vos chances de ne pas contracter la grippe n’est pas une raison suffisante de vous faire vacciner?

N’attendez pas! La neige n’est pas le seul indice que l’hiver est précoce cette année. Selon Statistiques Canada, la saison de l’influenza a également commencé plus tôt qu’au cours des dernières années. Plus précisément, le rapport indique une augmentation importante des hospitalisations pédiatriques, comparativement aux années antérieures.

Et, n’oubliez pas que la protection du vaccin n’est pas seulement pour vous, mais qu’elle s’étend à votre famille, à vos amis et à vos proches.

Voici une formule des plus sensées : Additionner « me faire vacciner » à votre liste de choses à faire, afin de pouvoir soustraire la grippe de votre perspective, et vous pourrez multiplier vos chances de passer un hiver en santé, sans avoir à diviser votre temps pendant que vous êtes malade et récupérez

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Previous post

Les hôtels et les soins de santé : semblables, mais différents

Next post

This is the most recent story.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *